Arnaud Robinet : « j’ai assisté à des gestes déplacés envers les femmes quand j’étais député »


Publié le 30.11.2021


INTERVIEW - Les accusations d’abus sexuels et de viols contre Nicolas Hulot révélées jeudi 26 novembre dans l’émission « Envoyé spécial » ont relancé la polémique sur le comportement de certains élus envers les femmes. Des agissements choquants dont Arnaud Robinet, le maire de Reims, a été témoin.

Le maire de Reims, Arnaud Robinet, a réagi aux accusations d'agressions sexuelles contre Nicolas Hulot mardi 30 novembre auprès d'Adrien Hardy et Raphaël Bardenat. Il estime « bien que la parole se libère » et avoue « s’être senti un peu mal » face aux révélations. Sans condamner Nicolas Hulot, préférant « laisser la justice faire son travail », l'ancien député Les Républicains assure que « c’est la parole des femmes et la parole des victimes » qui importe. Pour lui, si des élus viennent à être jugés coupable d’agressions sexuelles, « ils doivent se retirer de tous leurs postes ». Son affirmation est claire : « lorsqu’on est condamné, on doit démissionner ».

À titre personnel, Arnaud Robinet affirme ne pas avoir rencontré ce genre de comportement depuis qu’il est maire : « Je n’ai jamais été témoin d’agressions dans mon cabinet ». Le membre du parti d'Edouard Philippe, Horizons,  confie pourtant avoir « assisté à des gestes déplacés envers les femmes » durant son mandat de député. Il va même plus loin : « j’ai pu voir des parlementaires avoir des propos limites envers des assistantes parlementaires. J’ai entendu des phrases et des mots qui pouvaient me choquer ». D’après lui, ces abus et ces violences sont « une question d’éducation ». Cependant, l’ex membre LR ne « pense pas qu’il y ait une omerta » chez les politiques français. « Qui aurait intérêt à cacher des faits d’une gravité extrême ? » s'interroge-t-il. 

Photo : Claude-TRUONG-NGOC


Articles récents

Qui sommes-nous ?

En 2006 naît WFM sous l’impulsion de Robert VERDET et Olivier CALVO, devenue ensuite en 2012 Air Show, l’héritière de la station FM des années 80 Radio Show, avec la création de l'association Air Show Groupe. En 2020, Air Show Groupe change radicalement, à commencer par son nom, et devient MRG. Enrichie d’une nouvelle équipe, elle est désormais un média global 100% gratuit proposant un bouquet de radios, un site d’actualité, des podcasts et de la vidéo.

MRG Médias est membre de



© MRG Médias. Tous droits réservés. Crée par Médias Radio Groupe. "MRG" est une marque déposée à l'INPI