Téléthon 2021 : Laurence Tiennot-Herment veut "renouer avec cet esprit de proximité, de lien social"


Publié le 20.11.2021


INTERVIEW/VIDEO – Téléthon digital, retour des animations sur le terrain, délocalisation du plateau télévisé à Marseille avec Soprano comme parrain de cette édition 2021... Laurence Tiennot-Herment, était dans Time Break le vendredi 5 novembre. Si le dispositif digital est maintenu, la présidente de l'AFM-Téléthon espère surtout un retour à la mobilisation sur le terrain les 3 et 4 décembre prochains pour un événement "plus convivial qu'en 2020"'.

Trois fois moins de dons sur le terrain, "moins dix millions d'euros par rapport à l'année précédente" selon Laurence Tiennot-Herment, invitée de Time Break le 5 novembre. Les chiffres parlent d'eux-même quand on évoque l'impact qu'a eu la pandémie liée à la Covid-19 en France sur le Téléthon 2020. Heureusement, internet était là pour sauver les meubles : "Internet avait, quelque part, forcé à la créativité" lance la présidente de l'AFM. Pour cette édition 2021, Laurence Tiennot-Herment espère "capitaliser sur toutes les créativités digitales qui ont été assez extraordinaires au Téléthon 2020".

Ce que la pandémie n'a pas réussi à mettre à mal, c'est l'implication de la présidente de l'AFM sur le terrain. Laurence Tiennot-Herment a, fin octobre et comme chaque année, entamé son "tour de France" – qui s'est conclut le vendredi 19 novembre – pour "remercier les bénévoles qui font un travail extraordinaire, jamais on ne leur dira assez merci. Beaucoup d'entre eux ne sont pas concernés par la maladie, ils donnent du temps, ils donnent de leur temps familial, parfois de travail, de leur temps libre, [...] c'est un immense merci que je viens leur donner, leur dire." L'objectif, c'est aussi de "partager avec eux les résultats explique la présidente de l'AFM. Les victoires que nous avons aujourd'hui remportées contre la maladie". Laurence Tiennot-Herment affirme également sa volonté de "rendre compte au grand public, aux donateurs, les encourager et leur expliquer surtout pourquoi on a besoin de cette forte mobilisation pour le Téléthon qui vient".

Le plateau du Téléthon télévisé... à Marseille !

Pour cette année 2021, signe d'un retour à la vie normale comme on l'entend régulièrement après les nombreux confinements et autre restrictions sanitaires, l'heure est de nouveau au déploiement d'un dispositif sur le terrain pour le Téléthon. "On espère que le terrain va renouer avec cet esprit de fête, de convivialité, de proximité, de lien social. Donc on espère que le Téléthon sur le terrain va vibrer, briller, être très convivial, plus convivial qu'en 2020" indique la présidente de l'AFM. Mais que fait-on alors de la fameuse créativité apportée par Internet lors de l'édition précédente ? "On (reste) sur un dispositif internet avec un Téléthon Challenge, un Téléthon Gaming, donc un dispositif internet via les réseaux sociaux qui est aussi extrêmement puissant" explique-t-elle.

Cette année également, le marathon télévisé du Téléthon connaîtra une petite nouveauté. "Avec Soprano comme parrain, on ne pouvait pas ne pas, à un moment donné dans les trente heures d'émission, aller à Marseille." "Donc il y aura, le samedi en fin de matinée, un déplacement de Soprano qui ira à Marseille avec un temps d'émission, le plateau sera à Marseille à ce moment-là" indique Laurence Tiennot-Herment. Enfin, la présidente de l'AFM explique qu'il y aura aussi, dans le dispositif, "huit villes qu'on appelle les villes initiales." Des villes qui devront faire briller l'événement "autour de leurs monuments, de leur gastronomie, de leurs spécialités". Les communes de Thionville, Evry, Le Touquet, Eguzon, Tours, Honfleur, Orègue et Nîmes, qui forment le mot "Téléthon" seront donc particulièrement mises en avant.

Pour ceux qui souhaitent s'engager ou tout simplement aider, "partout où vous vous trouvez en France, il y a forcément une animation de proximité". Sinon, la présidente de l'AFM-Téléthon rappelle que les dons sont possible tout au long de l'année via le site du Téléthon. Enfin, il faudra évidemment composer le fameux 36 37 pendant le marathon qui se tiendra les 3 et 4 décembre prochains.

Regardez l’interview en vidéo

 

Photo : Lucas Pierre/MRG


Articles récents

Qui sommes-nous ?

En 2006 naît WFM sous l’impulsion de Robert VERDET et Olivier CALVO, devenue ensuite en 2012 Air Show, l’héritière de la station FM des années 80 Radio Show, avec la création de l'association Air Show Groupe. En 2020, Air Show Groupe change radicalement, à commencer par son nom, et devient MRG. Enrichie d’une nouvelle équipe, elle est désormais un média global 100% gratuit proposant un bouquet de radios, un site d’actualité, des podcasts et de la vidéo.

MRG Médias est membre de



© MRG Médias. Tous droits réservés. Crée par Médias Radio Groupe. "MRG" est une marque déposée à l'INPI